Lundi

De Bretagne, en plus des gâteaux de la Trinitaine, on a ramené notre fils avec une gastro. La nuit était totalement surréaliste avec des courses effreinées aux toilettes à partir de 3h du matin à choisir le canal prioritaire. On a opté pour la position assise sur les toilettes avec un saladier sur les genoux !

Ce matin, j'ai les yeux au niveau de la bouche, la tête dans mon café et ma fille arrive, m’embrasse et me dit « ça va maman ? ». Je lui raconte un peu la nuit (elle a la chambre qui touche les toilettes, on a tiré 1000  fois la chasse mais elle n’a rien entendu...). Elle me regarde avec tendresse « tu fais vraiment vieille quand tu es fatiguée, maman ». Je pars en forme pour la journée…


Mardi

Jour de notre anniversaire de mariage. Petit cadeau sous l’oreiller ? « Bon pour » un massage relaxant aux Cent Ciels ? Bouquet de fleurs ?

J’ai attendu mais comme la sœur Anne, je n’ai rien vu venir alors à 22h30, j'ai fini par lancer un « Bon anniversaire de mariage mon chéri »

Il a regardé le dateur de sa montre… NO COMMENT


Mercredi

Après 2 ans d’abstinence… de sport, j’ai décidé de m’y remettre. Oh, ce n’est pas par goût, mais l’hiver a été long et rude et la balance sonne l’alarme à chaque fois que je monte dessus !

7h30, j’ai mis le DVD de Jean-Pierre Clémenceau – surnom « coach des stars » -  et c’est parti pour 1 heure de cardio, fessiers, abdos…

Mes enfants me regardent avec des yeux ronds. Maman fait du sport ??? Mon amoureux est super content. Tout ce qui peut me ramener à la silhouette de mes 25 ans le ravit. Ben oui, si on peut faire défiler les années, mettre au monde des enfants, + le reste et rester physiquement au top, c’est mieux, c’est sûr !!

Bon conclusion, j’ai mal partout et je sens que ça va durer quelques jours. La bonne nouvelle, c’est que si j’ai mal, ça veut dire que j’ai des muscles, non ? J'ai quand même du mal à comprendre les gens qui me disent qu'ils aiment faire du sport...


Jeudi

 

Soirée littéraire avec Michèle Gazier pour « L’homme à la canne grise » et Jean-Noël Pancrazi pour « La montagne ».

 

On a passé un excellent moment avec ces auteurs qui présentaient des récits de faits marquants de leur vie. Leur sensibilité et leur simplicité ont rendu cette soirée des plus conviviales.

 

A la fin, mon amoureux a discuté avec Jean-Noël Pancrazi dont le livre relate sa vie en Algérie pendant la guerre alors qu’il n’avait que huit ans et l’évènement qui bouleversera toute son existence.

 

J’ai de mon côté échangé avec Michèle Gazier qui parle de son père dans ce récit touchant. J'étais sous le charme de cette femme douce et enthousiaste. Parler de nos pères nous a spontanément rapprochées. La dédicace qu’elle m’a faite résume parfaitement nos sentiments sur ces hommes qui nous manquent

«  En souvenir de nos pères, nos héros »


Michèle Gazier



Vendredi

 

Petit point du vendredi avec ma boss qui a glissé que j’étais le meilleur recrutement qu’elle ait jamais fait...

 

Bon même si c’est pour flatter mon égo et me faire cravacher encore un peu plus, ça fait du bien !!!

 

Ah, le péché d’orgueil…


Bisounettes a tutti, je suis à Bruxelles jusqu'à demain et il fait un temps caniculaire !

 

Fin de la semaine de TOC' (Trouble Obsessionnel Compulsif - le mien, l'écriture)