Hier, j’ai déposé ma troupe (mari + enfants) à la gare, direction le ski. Pour moi qui vient de commencer mon nouveau job, les vacances = sujet tabou. J’étais au volant de mon bolide, GPS réglé sur « domicile » quand je me suis dit : « je n’ai à m’occuper de personne d’autre que moooooiiiiii, ce qui n’est pas arrivé depuis…. je ne sais pas, je ne m’en souviens plus. DONC, LONGTEMPS. Qu’est-ce qu’on peut bien faire seule, un samedi matin à 8h30. »

Bizarrement, même sans entraînement, j’ai trouvé très rapidement. Un truc que je n’ai pas fait depuis… je ne m’en souviens plus non plus ! Décidemment, la vie de famille efface des parties de mémoire, on dirait. Je suis passée dans un kiosque à journaux pour acheter une revue intellectuelle comme je les aime et je suis allée prendre mon petit déjeuner chez Ladurée. Incroyable, mais j’étais la première. j'ai choisi une table près de la baie vitrée et j'ai profité du calme. J’ai savouré mon thé « Mathilde » et mon croissant fourré aux noix en tournant les pages de mon magazine, détendue, sans penser aux menus de la semaine prochaine, aux chemises de mon homme à repasser, au sac de goûter à préparer, aux bagarres pour savoir qui va manger la dernière Danette…

Un petit air de vacances pour moi aussi J

Petit_dej_Ladur_e

Melle TOC’APLUME